24/12/2012

XVI - Love of the common people.

J’ai relu entièrement ce blog.

Je dois presque faire un effort pour me souvenir que j’ai écrit cela.

Mais pas que je l’ai vécu.

15 ans de mariage le 24 décembre 2007.

2 enfants. Luigi a 12 ans et Tanina, 8 ans.

Rita et moi avons changé. Elle se vante de m’avoir rendu plus gentil. Plus simpatic comme elle dit. Goût douteux, cette fille ! Ça m’arrange un peu… Le gris peut continuer à colorer mes cheveux et ça me laisse encore quelques kilos de marge. Bon, ça !

Elle garde son accent italien, c’est décidé. Elle roule toujours autant les « r » que Dalida. Ça lui donne du charme parce qu’elle parle très bien français. Peut-être qu’elle parle un peu vite. Elle lit beaucoup et pas n’importe quoi. Et elle garde un faible pour Marcel Pagnol. C’est bon signe.

Avant, on se regardait dans les yeux. Avant, pendant, après, au téléphone… en dormant, aussi.

Maintenant, on regarde dans la même direction.

Parfois on ne voit pas la même chose.

Mes quintes de soupirs ne sont toujours pas passées. Elles ne passeront jamais, je le sais.

Mais on prend toujours le premier café de la journée au lit. Oui.

Et même quand il fait gris ou que je pense à ce qui m’a filé entre les doigts, surtout au temps qui passe, en tendant bien l’oreille et en fermant les yeux, j’entends encore les éclats de rire de l’enfant qui est en moi.

14:15 Écrit par Tony dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

!!!!! J'ai toujours autant de frissons à relire ce blog !

Longue vie à cette belle famille compare

Bacioni sinceri

Écrit par : mnb | 15/02/2008

Superbe

Écrit par : Laurent | 08/03/2008

Texte magnique qui aurait pu s'appeler "ode à ma femme merveilleuse"

Écrit par : donot marie-ange | 25/12/2010

Hello,
merci pour ce beau partage...

Carole

Écrit par : baby sitting metz | 30/11/2011

Les commentaires sont fermés.